La montée de la mode végétalienne, en statistiques

La montée de la mode végétalienne, en statistiques

Publié le : 22/09/2020 - Catégories : Le liège: matière naturelle Exceptionnelle !

Le véganisme est en hausse, à tel point qu'un nombre record de non-végans ont adhéré à Veganuary, une promesse de commencer l'année en se mettant au défi de suivre un mode de vie basé sur les plantes pendant un mois entier. Pas moins de 250 000 promesses ont été faites cette année. Il est difficile de dire si toutes ces personnes ont réellement réussi à rester végétaliennes pendant 30 jours, mais la société d'analyse de données Edited a cherché à savoir comment le nombre croissant de végétaliens a affecté le commerce en ligne. Voici ce qu'ils ont trouvé :

Les principaux pays

Les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France sont les pays qui investissent le plus sur le marché des produits végétaliens. Fin janvier, Edited a constaté une augmentation de 75 % des produits décrits comme "végétaliens" au Royaume-Uni d'une année sur l'autre. Alors que les États-Unis n'ont connu qu'une croissance de 11 %, le pays dispose déjà d'un assortiment de produits végétaliens nettement plus important que les autres marchés (voir le graphique ci-dessous).

La France a enregistré une croissance de 12 %, mais l'engagement de Paris à devenir la capitale de la mode durable d'ici 2024 pourrait accroître l'offre de produits végétaliens. Un autre pays à surveiller est le Danemark, qui a connu une augmentation de 320 % des produits décrits comme végétaliens, selon Edited.

La montée de la mode végétalienne, en statistiques.

Les industries de la beauté et de la chaussure ont le plus investi dans l'offre de produits végétaliens

Lorsqu'il s'agit de lancer des produits végétaliens sur le marché, aucun secteur n'évolue plus vite que celui de la beauté : sur tous les nouveaux produits végétaliens lancés au Royaume-Uni l'année dernière, un pourcentage stupéfiant de 82 % appartenait à la catégorie de la beauté. Le secteur de la beauté a également été responsable de 40 % des lancements de produits végétaliens aux États-Unis et de 62 % en Allemagne l'année dernière. Cela est dû à la demande croissante de maquillage et de cosmétiques sans cruauté, qui découle non seulement de la montée du véganisme, mais aussi de l'évolution de l'attitude des consommateurs à l'égard des tests sur les animaux en général.

Cependant, l'industrie de la chaussure rattrape rapidement son retard. Selon Edited, les chaussures végétaliennes représentaient 32 % du marché de la chaussure aux États-Unis l'année dernière, contre 16 % en 2017. Les marques de chaussures britanniques ont cependant été un peu plus lentes à rattraper leur retard : les chaussures végétaliennes représentaient 16 % du marché total du Royaume-Uni en 2018, contre 15 % en 2017. Mais les détaillants comme Marks & Spencer ont déjà un œil sur les tendances, c'est pourquoi Edited préconise aux marques de chaussures de saisir l'opportunité aussi vite que possible.

La vraie fourrure n'est plus à la mode

Le secteur du luxe a encore un long chemin à parcourir pour répondre aux besoins du marché végétalien. Cependant, l'année dernière, une pléthore de maisons de mode ont promis d'interdire la fourrure et les peaux exotiques dans leurs collections, ce qui est un début. Gucci, Chanel, Burberry et Versace ne sont que quelques-unes des grandes marques de luxe qui ont promis de ne plus utiliser de fourrure en 2018. Comme nous le savons, ce qui se passe sur le marché du luxe a un effet de retombée sur l'ensemble de l'industrie de la mode, ce qui explique pourquoi Edited a enregistré une baisse de 41 % des arrivées de fourrure féminine en 2018 sur le seul marché britannique.

Boutique accessoire et maroquinerie vegan

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)