Le Vocabulaire du liège

Le Vocabulaire du liège

Publié le : 13/04/2020 - Catégories : Le liège: matière naturelle Exceptionnelle !

Que signifient certains des mots les plus fréquemment utilisés par ceux qui connaissent l'industrie du liège.

  • Ferraille : Déchets résultant de la préparation du liège et/ou de sa transformation en bouchons.
  • Bouts de liège : Morceaux de liège vierge ou secondaire d'une surface inférieure à 400 cm².
  • Canaux lenticulaires : Structures qui traversent le tissu de liège et permettent l'échange de gaz entre l'atmosphère et le tissu vivant de l'arbre.
  • Liège brut : Liège vierge ou de reproduction qui n'a subi aucun traitement après la récolte.
  • Liège préparé : Liège de reproduction qui a déjà été bouilli, lissé, sélectionné et éventuellement soumis à une opération de choix (généralement appelé liège "em raça" ou "traços").
  • Liège pour bouchons : Liège apte à être transformé en bouchons et destiné à leur fabrication, également appelé liège amadia.
  • Liège vierge : Liège provenant de la première récolte du tronc et des branches du chêne-liège.
  • Liège de reproduction ou liège secondaire : Liège formé après la récolte du liège vierge.
  • Liège amadia : Liège de la troisième récolte, ayant une épaisseur suffisante pour la fabrication de bouchons.
  • Disque : Pièce cylindrique en liège naturel d'épaisseur et de diamètre variables, utilisée pour la fabrication de bouchons techniques.
  • Liège "em raça" : Liège préparé, non calibré.
  • Cales : Parties du liège formées à la base du tronc, en contact direct avec le sol - appelées "cales à chaussures" en Espagne.
  • Liège vert : Liège situé à côté du ventre qui présente des cellules d'aspect translucide et contenant de l'eau après séchage.
  • Récolte : Action de retirer le liège de l'arbre.
  • Descortiçador : personne qui retire le liège de l'arbre avec une hache sans l'endommager.
  • Granulat : Fragment de liège qui peut avoir différentes tailles, classé par taille et densité des particules.
  • Industrie du bouchon de liège : Industrie de la transformation du liège en bouchons pour les vins et les spiritueux.
  • Tache jaune : Tache jaunâtre qui se développe sur l'arrière de la planche de liège, et qui peut également provoquer la décoloration du tissu liège adjacent et développer une odeur caractéristique.
  • Planche : Liège préparé dont la qualité et le calibre sont susceptibles d'entraîner une transformation ultérieure par la coupe du bois.
  • Pore : Canal lenticulaire vu en coupe transversale.
  • Bouchon de liège : Produit obtenu à partir de liège et/ou de liège aggloméré, constitué d'une ou plusieurs parties destinées à fermer hermétiquement des bouteilles ou des récipients et à préserver leur contenu.
  • Bouchon de liège naturel : pièce unique, obtenue par poinçonnage d'une bande de liège.
  • Bouchon en liège naturel colmaté : bouchons naturels dont les pores sont obturés par de la poussière de liège.
  • Bouchons de champagne : ils appartiennent au groupe des bouchons techniques, avec un corps en liège aggloméré et un, deux ou trois disques à une extrémité, d'un diamètre supérieur à celui des bouchons normaux.
  • Bouchon technique en liège (1+1) : Composé d'un corps en liège aggloméré très dense avec des disques en liège naturel collés à une ou deux extrémités.
  • Bouchon en liège microgranulé : Bouchons de liège de nouvelle génération avec un corps de liège aggloméré d'un calibre spécifique.
  • Bouchon de liège bouché : Bouchon en liège naturel avec une capsule en bois, PVC, métal, verre, etc. collée à une extrémité.
  • Refugo : Liège de reproduction de faible qualité peu susceptible d'être transformé en bouchons.
  • Bandes : Liège prêt et calibré, sans cales, refugos et/ou mèches.

boutique sac en liege pas cher

Partager ce contenu